Isabelle MENSION
altiste




C’est dans son petit village de Champagne qu’Isabelle découvre la musique. Baignée dans une ambiance familiale de fanfare et de clairon, elle échappe de justesse à son destin de saxophoniste en découvrant l’alto : elle suit ses études au Conservatoire National de Versailles avec Paul Hadjaje, où elle obtient un Premier Prix, avant de se perfectionner auprès de Bruno Pasquier, Serge Collot et Dominique Hoppenot à Paris

Le goût de l’aventure la conduit pour trois ans au Venezuela. Elle est nommée alto solo de l'Orchestra Filarmonica International de Mérida, puis alto solo de l'Orchestra Filarmonica de Caracas ; elle est également altiste du Quatuor International de Mérida, découvrant pour le quatuor à cordes une passion qui ne la quittera plus et à laquelle elle se livrera au sein de diverses formations.

De retour en France en 1984, elle intègre l’Orchestre National du Capitole de Toulouse en tant qu’altiste. Elle se laisse à nouveau emporter par son amour pour la musique de chambre en fondant le Quatuor Cordes et Ames avec trois amis musiciens également passionnés par le quatuor à cordes, par son caractère intimiste et par la communion vibrante qu'il permet avec le public.

La belle amitié partagée qui règne au sein du quatuor Cordes et Ames, qui est au cœur et à l’origine de cette nouvelle aventure, apporte cette délicieuse complicité qui rend encore plus vivante l’expression de son art.

 

Retour